Le salut d'un voyageur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le salut d'un voyageur.

Message par Voyageur le Ven 17 Aoû 2012 - 3:58

Bonjour,

Ma route a croisé celle d’un intellectuel rigoureux réfractaire au rigorisme.
Il ne pouvait qu’attirer un exigeant comme moi !

Le fait d’être un parfait ignare approximatif ne suffisant pas à me décourager ; je prends donc le risque de l’accompagner.

… … … …

Je n’aime pas déranger, de fait, j’aurai à cœur de me faire discret, avec l’espoir de pouvoir lui apporter une critique constructive.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le salut d'un voyageur.

Message par Résistons le Ven 17 Aoû 2012 - 8:22

Salut Voyageur!

J’espère que ton escale ici se déroulera paisiblement (j'y veillerai)

Et comme je te le disais par ailleurs, le commandant de bord ici, n'accepte aucune forme de soumission ni de sentiment d'infériorité!

Alors ne soit pas trop discret, intervient, chahute un peu même, mais toujours dans le cadre de la règle phare de ce forum : le respect strict des personnes!

Je suis impatient de te connaître mieux! Smile

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le salut d'un voyageur.

Message par Voyageur le Ven 17 Aoû 2012 - 17:51

Bonjour, Ami

Je te remercie pour ton accueil.

Ami ???? ….
… oui, car je pense que nous avons les mêmes indignations en partage.
Que pèsent alors les bribes de savoir qui nous séparent ?

… … … …

Toute chose, à mon humble avis, ne vaut qu’à la mesure du service.
C’est pourquoi ma seule véritable ambition est de me rendre utilisable.

_________________
Rien ne presse ... On ne meurt que demain.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le salut d'un voyageur.

Message par Résistons le Ven 17 Aoû 2012 - 18:29

Voyageur a écrit:
Que pèsent alors les bribes de savoir qui nous séparent ?

rien, la parole, le savoir, comme le boson n'ont pas de masse!
Grâce à de nombreux prédécesseurs qui n'ont pas voulu garder leur savoir pour eux, nous sommes maintenant plus instruit. Le partage est hautement plus valorisant que tout brevetage! Smile

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le salut d'un voyageur.

Message par Voyageur le Ven 17 Aoû 2012 - 23:43

Que pèsent alors les bribes de savoir qui nous séparent ?
rien, la parole, le savoir, comme le boson n'ont pas de masse!
Au sujet du boson, je n’y connais rien.
Pour ce qui concerne la masse … un peu …

Par exemple …
Je sais qu’une masse ne pèse rien, à moins d’être soumise à une accélération …
… et que là encore elle ne pèse rien …
… car il lui faut un point d’appui sur lequel … peser.

… … … …

Dans mon monde, la parole et le savoir ont une masse.

Leur trouver un point d’appui reste parfois difficile ; mais le plus dur est de ne pas se gourer d’axe porteur, car c’est lui qui construit la direction.

_______________________________
Grâce à de nombreux prédécesseurs qui n'ont pas voulu garder leur savoir pour eux, nous sommes maintenant plus instruits.
Je comprends qu’un universitaire comme toi le pense :
La voie de la connaissance est l’axe porteur de ton existence.

Ce n’est cependant pas mon cas.
Le « savoir » m’indiffèrerait presque, s’il ne contenait les indispensables outils de communication.
Pour le reste, c’est dans les lieux déserts et silencieux que je m’« instruis » véritablement.

_______________________________
Le partage est hautement plus valorisant que tout brevetage !
Je pense qu’un investisseur industriel et un chercheur idéaliste percevront cette phrase de façon radicalement antinomique.

Permets-moi d’exprimer l’image mentale qu’elle m’inspire.

Je vois un funambule sur son fil, qui tient cette phrase en guise de stabilisateur.
À gauche « Le partage est hautement … »
À droite « … que tout brevetage ! »
… et au milieu un type avec une main sur le ‘v’ et une autre sur le ‘t’ de « valorisant »

Il apparait que c’est en triturant ce mot qu’il va pouvoir rester sur son fil.

… … … …

Il se pourrait que l’investisseur et le chercheur aient tous deux tort …
… À mon humble avis …

_______________________________________

Cette question m’en suggère une autre relative au « sens » de la valorisation …
Une question qui … « nous » … ramène sur l’axe porteur de l’indignation partagée :

« Quel est son prix ? »


Je parle du « prix du sens » … bien sûr.

_________________
Rien ne presse ... On ne meurt que demain.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le salut d'un voyageur.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:02


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum