Y a t-il des religions qui n'ont pas de mythes fondateurs?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Y a t-il des religions qui n'ont pas de mythes fondateurs?

Message par Résistons le Jeu 9 Aoû 2012 - 16:05

"Le mythe est la langue maternelle des religions" disait Jean-Pierre Vernant!

Qu'en pensez-vous?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y a t-il des religions qui n'ont pas de mythes fondateurs?

Message par Pifou le Jeu 9 Aoû 2012 - 21:10

le christianisme pourrait presque entrer dans cette définition, à deux conditions:

-s'être totalement débarrassé des mythes de l'ancien testament, ce qui n'est pas le cas

-admettre que l'histoire de Jésus est historique, que les évangiles sont des récits d'historiens....

ce qui m'amène à ma seconde suggestion: le bouddhisme.

il s'est développé sur une base hindoue, mais semble n'en avoir gardé que l'aspect "intellectuel" si je puis dire. pas de légendes, pas de dieu etc....

..... mais il reste tout de même quelques petits trucs dans l'histoire du prince qui relèvent plus du mythe que de la réalité objective, je pense principalement à deux passages:

-en pleine méditation, seul dans la forêt, un tigre surgit. Siddartha bouge alors sa main droite pour que le bout de ses doigts entre en contact avec le sol, (il y à la une symbolique que je vous épargne, en rapport avec l'énergie de la terre...) bouddha garde ainsi son calme, et le tigre passe son chemin

-méditant en présence de sadhus (=ascètes) un python géant se pointe, et se dresse au dessus de Siddartha, regardant les sadhus....
la aussi il y a un symbole, le serpent symbolise souvent l'énergie de la kundalini, les deux "pôles" yin et yang dont nous sommes tous constitués (voir aussi le caducée des médecins...), et comme Siddartha les maitrise, mais ne se laisse pas maitriser par eux, alors le serpent le protège au lieu de l'attaquer.


..... comme dans les miracles réalisés par Jésus, on est bien plus proche du discours symbolique et chargé de message que de l'anecdote historique

n'oublions pas que l'un comme l'autre ne cherchaient pas une voie pour eux-même, mais pour montrer un chemin à l'humanité toute entière...

..... même les religions farfelues des athées n'échappent pas à cette règle:

-le pastafarisme commence par décrire une création du monde en un seul jour.
-la licorne rose invisible s'est faite connaitre à des étudiants qui ont eu une révélation mystique dont on ne peut rien prouver.
-pour le discordianisme, le mythe fondateur est le banquet divin célébrant les noces de Thétis et Pélée, ou la déesse Eris est venue semer la discorde en balançant en douce la fameuse pomme d'or gravée (à la plus belle) et qui déclenchera très vite la guerre de Troie...

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum