"Fermer les frontières" est-il une solution pour l'industrie automobile française?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Fermer les frontières" est-il une solution pour l'industrie automobile française?

Message par Roy le Ven 10 Aoû 2012 - 14:50

La solution de Montebourg pour sauver l'industrie automobile en France ? "On ferme les frontières" !?
Cet "abruti" veut bloquer l'importation de voitures coréennes qui causeraient du tort aux ventes Françaises !

Sauf que nous vendons beaucoup en Corée et notre balance commerciale y est positive !! Si par malheur on devait contrarier les importation Coréennes, nul doute que ce pays rétorquerait pas des blocages de nos propres produits !!

(lepoint.fr/auto-addict/strategie/arnaud-montebourg-part-en-guerre-contre-la-voiture-coreenne-04-08-2012-1492842_659.php)

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Fermer les frontières" est-il une solution pour l'industrie automobile française?

Message par Résistons le Sam 11 Aoû 2012 - 16:47

C'est ce qu'on appelle le protectionnisme!

Comme tout, cela a ses avantages et ses inconvénients!

Avantages:


. A Court Terme :

  • protéger l'emploi dans certains secteurs durement touchés par la concurrence en aidant à la reconversion des activités = exporter le chômage
  • Limiter le déficit commercial
  • Soutien au pouvoir d'achat grâce au maintien de l'emploi, grâce à la mise en place de politique de relance permise par le desserrement de la contrainte extérieure.


. A Long Terme :

Facteur d'indépendance nationale :
  • protéger les industries naissantes (thèse de List = protectionnisme éducateur)
  • protéger les choix sociaux (la protection sociale coûte chère) = éviter le dumping social
  • Protéger des secteurs importants : cultures vivrières, défense nationale, les services non marchands, éléments essentiels du mode de vie voire de la démocratie.
  • Il prépare à l’insertion dans le commerce mondial (Krugman montre que l’intervention des pouvoirs publics en la matière construit des avantages comparatifs) et d’ailleurs on constate que les zones régionales, néo-protectionnistes, s’insèrent progressivement dans des accords de libre échange.
  • Il peut aller de pair avec l'essor du commerce extérieur et de la croissance cf P. Bairoch
  • Les revenus de la protection (mesures tarifaires) financent la croissance
  • Selon la théorie du public choice, le protectionnisme offre aux hommes politiques l’occasion de gagner des voix.



Inconvénients :

  • Pérennité d'un appareil de production obsolète = stagnation de l’innovation – cela entame la compétitivité des industries concernées
  • Facteur d'inflation (par les coûts) si malgré l'effet prix négatif (hausse du tarif) le volume des importations demeure identique (phénomène des importations incompressibles). Dans le même temps cela réduit le pouvoir d’achat des consommateurs qui vont donc consommer moins de produits nationaux = facteur de ralentissement économique et donc de chômage.
  • Risques de rétorsions
  • Non-satisfaction des besoins des consommateurs (diversité, qualité, mode, prix)
  • Conséquence négative pour les PED : les pdem en fermant leurs marchés provoquent le ralentissement des exportations, le ralentissement de la croissance et donc participent à l’endettement des Ped

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Fermer les frontières" est-il une solution pour l'industrie automobile française?

Message par Roy le Sam 11 Aoû 2012 - 21:58

Oui tout cela est bien joli, mais quid des relations françaises franco-coréennes?

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Fermer les frontières" est-il une solution pour l'industrie automobile française?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:35


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum