Y a-t-il un négationnisme du réchauffement climatique :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Y a-t-il un négationnisme du réchauffement climatique :

Message par EcoCitoyen le Ven 10 Aoû 2012 - 14:17

Je relaye une info lue sur un forum météo. Il s'agit du texte d'un article de Claude Allègre paru dans l'Express.


On a vu les photos spectaculaires de Yann Arthus-Bertrand montrant le Kilimandjaro déplumé, sans ses neiges, et l'on a immédiatement entendu le refrain sur le réchauffement de la planète et lu dans la revue Science un important article d'une série d'éminents glaciologues qui montre que, en trente ans, le volume des glaces antarctiques n'a pas varié (1). Tous les spécialistes sont d'accord: si un réchauffement général du globe a lieu, il sera beaucoup plus important près des pôles qu'à l'équateur. Or ces auteurs expliquent qu'en certains endroits du continent Antarctique il y a une destruction massive de la banquise, mais qu'ailleurs il y a épaississement de la glace.

Alors, y a-t-il ou non réchauffement climatique? L'argument du Kilimandjaro paraît imparable. On le voit, on le touche. Certes, mais les choses ne sont pas si simples. La disparition progressive des neiges du Kilimandjaro est souvent attribuée à des phénomènes locaux, et au premier chef à la désertification de l'Afrique de l'Est. Récemment, dans la revue /Nature/, des chercheurs français ont montré que cette désertification était largement due à des mouvements tectoniques responsables de la remontée progressive du continent africain, modifiant la circulation météo. L'effet de serre n'a aucun rôle majeur là-dedans.

Après le mois d'août qu'a connu la moitié nord de la France, les Cassandre du réchauffement auront du pain sur la planche pour faire avaler leurs certitudes à nos compatriotes. Il y a sans doute un changement climatique, mais ce dernier est caractérisé plus par de brusques fluctuations, à la fois dans l'espace et dans le temps (la canicule ou l' «été pourri» en sont des exemples, comme les tornades extrêmes ou l'augmentation des inondations), que par un réchauffement général. La cause de cette modification climatique est inconnue. Est-ce l'homme? Est-ce la nature?

Les archives glaciaires ou historiques nous indiquent que le climat est un phénomène capricieux. Les théories météorologiques mathématiques le confirment. Donc, prudence. Mais la dénonciation de la responsabilité de l'homme quant au réchauffement de la planète permet de ne rien faire (les effets des mesures préconisées ne se feront sentir que dans un demi-siècle!). En revanche, la lutte contre les théorèmes extrêmes peut être menée avec des résultats! Toutefois, comme ce n'est pas à la mode, on reste passif. En attendant, l'écologie de l'impuissance protestataire est devenue un business très lucratif pour quelques-uns!



(1) A. Monaghan /et al., Science/, vol. 313, 11 août 2006.


1 - Ce texte n'est pas écrit en bon français

2 - Ce texte est bourré de mensonges (notamment en ce qui concerne la supposée désertification de l'Afrique due au mouvements terrestres... ce monsieur n'est-il pas géologue?)

3 - Certes, certains évènements sont difficilement imputables aux changements globaux, mais de là à nier une évidence (l'impact de l'homme sur notre planête)...

Vous en pensez quoi?

@+

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y a-t-il un négationnisme du réchauffement climatique :

Message par Résistons le Ven 10 Aoû 2012 - 15:17

Oui, il y a un négationnisme, comme il y a un extrémisme du réchauffement climatique!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y a-t-il un négationnisme du réchauffement climatique :

Message par EcoCitoyen le Sam 11 Aoû 2012 - 22:19

non, je pense qu'il y a un vrai négationnisme, et même une négation du négationnisme!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y a-t-il un négationnisme du réchauffement climatique :

Message par cervantes le Dim 12 Aoû 2012 - 14:08

EcoCitoyen a écrit:non, je pense qu'il y a un vrai négationnisme, et même une négation du négationnisme!

Chaque époque a ses marotes. "Tout anticommuniste est un chien" disait Sartre, qui parvint effectivement à clouer le bec aux anti-communistes, qui disaient pourtant la stricte vérité (Aron fut le seul à résister. Résultat, l'anticommunisme a été monopolisé par l'extrème droite, évidemment peu crédible).
On nous refait le coup avec l'écologie. Rien de neuf.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y a-t-il un négationnisme du réchauffement climatique :

Message par EcoCitoyen le Dim 12 Aoû 2012 - 20:16

cervantes a écrit:

Chaque époque a ses marotes.

M. Hansen, souvent présenté comme le « père du réchauffement planétaire », vient de publier une nouvelle étude. Il s’appuie sur des études statistiques pour démontrer le réchauffement climatique. L’étude ne tient pas compte de l’été 2012.

Pour résumer, je prends une citation du conseiller scientifique de la Maison-Blanche John Holdren : « Ces travaux, qui ont permis d’établir que les étés extrêmement chauds sont 10 fois plus fréquents qu’ils ne l’étaient, viennent renforcer plusieurs autres preuves démontrant que le réchauffement climatique existe et qu’il est nuisible. »

Je vous invite à découvrir les détails de cette étude dans un article de Radio Canada :

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/environnement/2012/08/05/001-rechauffement-climatique-etude.shtml

Petit extrait :

“Dans une étude datant de 1988 et qui a fait école, M. Hansen prédisait que si les émissions de gaz à effet de serre se poursuivaient, ce qu’elles ont fait, la capitale américaine vivrait environ neuf jours par année sous une température de 32 degrés Celsius ou plus. Jusqu’à maintenant en 2012, avec encore approximativement quatre semaines d’été, la ville a plutôt vécu 23 journées de chaleur accablante.”

Contrairement à M. Hansen, je ne suis pas un alarmiste, ni non plus un sceptique. Je fais partie d’une catégorie dont on parle peu. Je suis résigné ! C’est une 3ème catégorie. Quand je vois les difficultés à faire évoluer une organisation de quelques centaines de personnes, je ne vois pas bien comment on fera bouger 7 milliards de personnes et près de 200 pays. Entre les dictatures arriérées et les démocraties court-termistes (prochaines élections), on est tout simplement dans une impasse.

En Grèce, les citoyens étaient bien contents d’avoir des politiciens qui achetaient leurs bulletins de vote à coup de bonnes nouvelles et de déficits budgétaires. Aujourd’hui, il faut payer pour le passé. Les politiciens grecs sont responsables, autant que les citoyens qui les ont élus pendant des années en croyant au Père Noël : “on peut dépenser plus que ce qu’on gagne”.

Demain, à l’échelle du monde, nous payerons tous pour ne pas avoir voulu changer quoi que ce soit dans nos modes de vie. Aucune tristesse, ni colère, c’est la nature humaine tout simplement. C’est terriblement humain.

L’Europe va mal faute d’une gouvernance européenne. Le monde va mal au moins climatiquement faute d’une gouvernance mondiale. Tout comme les guerres mondiales ont permis l’émergence de la SDN puis de l’ONU. Je suis sûr que les prochaines guerres dont certaines d’origine climatique vont faire avancer l’humanité vers cette gouvernance mondiale. Malheureusement, je serais probablement mort ce jour-là … étouffé par une canicule après une méga panne d’électricité ?!?

On ne pourra pas éviter le pire mais on pourrait l’atténuer avec une révolution dans les modes de gouvernance. Il y a une dizaine d’années, Olivier Zara a rédigé un manifeste pour une réforme constitutionnelle visant l’émergence d’une démocratie active. Ce document est une invitation à la réflexion sur la gouvernance d’un pays en intégrant l’émergence de concepts qui sont dans l’air du temps : procédures de démocratie directe, management de l’intelligence collective, e-démocratie,…

On ne peut pas changer la nature humaine mais on peut continuer à grenouiller ;-)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y a-t-il un négationnisme du réchauffement climatique :

Message par cervantes le Dim 26 Aoû 2012 - 16:00

EcoCitoyen a écrit:Ces travaux, qui ont permis d’établir que les étés extrêmement chauds sont 10 fois plus fréquents qu’ils ne l’étaient, viennent renforcer plusieurs autres preuves démontrant que le réchauffement climatique existe et qu’il est nuisible

La question posée par Allégre n'a rien à voir avec ce que tu raconte!

Ce qu'il nie c'est qu'il y a un rechauffement climatique planétaire, dû à l'activité humaine! c'est tout!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y a-t-il un négationnisme du réchauffement climatique :

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:03


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum