les religions sont-elles "fondées sur le dogme" ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les religions sont-elles "fondées sur le dogme" ?

Message par Benoît Montfort le Ven 28 Sep 2012 - 4:35

Depuis que je traine sur les forums à sujet religieux, confessionnels ou non voire athées, j'entends répéter sous forme affirmative : "les religions sont fondées sur le dogme"
Chacun sait que le dogme est un mot grec qui signifie "opinion" puis "enseignement" (e.g. celui des écoles philosophiques grecques) mais le sens commun en fait "une opinion obligatoire", réfractaire à toute analyse comme toute contestation, qui, en conséquence, briderait la liberté de pensée du "croyant" (mot du sens commun sur lequel il y aurait beaucoup à dire)
Au moyen de cette opinion que "les religions sont fondées sur le dogme", quiconque la professe affirme du même coup son monopole de la liberté de pensée.

Deux questions se posent toutefois :
*les religions, dans leur ensemble, sont-elles fondées sur le dogme ?
*Si, par hasard, ce n'est pas le cas, affirmer une opinion fausse reflète-t-il l'exercice d'une pensée libre ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: les religions sont-elles "fondées sur le dogme" ?

Message par Voyageur le Dim 30 Sep 2012 - 10:09

Benoît Montfort a écrit:… / …
*les religions, dans leur ensemble, sont-elles fondées sur le dogme ?
Ici, je n’hésite pas à répondre de façon catégorique : « Non ! »

Argumentation ? … :

Le dogme, c’est ce qui définit « La Vérité » - (avec des majuscules !) …
… le mot le plus important étant sous entendu …
… « La Vérité à partager » … or …
… pour partager quelque chose ; il faut impérativement être plusieurs (au moins deux !).

Pour bien aborder cette question ; il suffit de la singulariser :
Rendons nous dans l'ombre de Robinson !

... ... ... ...

Robinson sur son île pouvait-il être « religieux » ?
À mon humble avis oui …

Le fait religieux, selon moi, pouvant en effet se résumer à cette phrase :
« Je ne veux pas rester tout seul dans le noir ! »

… Robinson peut légitimement s’inventer tous les amis imaginaires dont il a besoin ; chose qui lui est permise, puisqu’il est seul à les parer des attributs auxquels il est sensible.

Le problème survient avec l’arrivée de Vendredi.

En effet, selon le vieil atavique adage « Mes amis ayants les mêmes amis que moi » ; Robinson ressentira très vite le besoin d’aider Vendredi à correctement les reconnaître.

C’est à ce moment là seulement qu’il inventera les dogmes.

____________________________
Benoît Montfort a écrit:… / …
*Si, par hasard, ce n'est pas le cas, affirmer une opinion fausse reflète-t-il l'exercice d'une pensée libre ?
Avant l’arrivée de Vendredi ; l’« opinion-fausse » n’existait pas.

Basketball

_________________
Rien ne presse ... On ne meurt que demain.

Revenir en haut Aller en bas

Re: les religions sont-elles "fondées sur le dogme" ?

Message par Benoît Montfort le Lun 1 Oct 2012 - 6:27

Voyageur a écrit:
Le dogme, c’est ce qui définit « La Vérité » - (avec des majuscules !) …
… le mot le plus important étant sous entendu …
… « La Vérité à partager » … or …
… pour partager quelque chose ; il faut impérativement être plusieurs (au moins deux !).

Pas du tout ! si l'on en croit l'histoire des religions, le dogme, selon la théologie qui l'a inventé, définit l'orthodoxie à savoir "l'opinion droite". Dans la définition canonique d'un dogme, il n'est nulle part question de vérité.

Voyageur a écrit:

Le fait religieux, selon moi, pouvant en effet se résumer à cette phrase :
« Je ne veux pas rester tout seul dans le noir ! »

Donc, vous résumez bien le fait religieux au dogme ?

Hélas, selon le témoignage de l'archéologie, le fait religieux commence quand l'homme s'interroge sur 2 points :
*sa situation dans le temps,
*la meilleure façon de fonder solidement des lois.


Voyageur a écrit:Avant l’arrivée de Vendredi ; l’« opinion-fausse » n’existait pas.

Basketball

Si je suis votre raisonnement, la vérité scientifique (e.g. historique ou sociologique) n'existe pas ? flower


Dernière édition par Benoît Montfort le Lun 1 Oct 2012 - 6:27, édité 1 fois (Raison : flower)

Revenir en haut Aller en bas

Re: les religions sont-elles "fondées sur le dogme" ?

Message par Résistons le Ven 5 Oct 2012 - 8:22

Benoît Montfort a écrit:
*les religions, dans leur ensemble, sont-elles fondées sur le dogme ?

1) Je pense que si, dans le langage mathématique de la théorie des ensembles on considère l'ensemble des religions, on ne peut pas trouver un autre point commun à tous les éléments de l'ensemble, que celui d'être une religion.

2) Mais cet ensemble des religions, peut, je pense, être divisés entre deux sous-groupes, (d'intersection non nulle) : les sous-ensemble des religions à dogme, et le sous-ensemble des religions à tradition (ou de civilisation). Les religions occidentales contemporaines majeures étant à la fois des religions à dogmes et à tradition (catholicisme, judaïsme, islam), les nouveaux cultes étant seulement dogmatiques (TJ, évangélistes, salafistes), et les religions asiatiques étant seulement "de tradition" (hindouisme, bouddhisme, shintoïsme).

3) Cela permet de bien différencier ontologiquement les cas. Pour les différencier plus concrètement, il y a un marqueur je crois très parlant, bien que pas forcément suffisant, c'est le rapport à l'herméneutique. Les religions à traditions ayant un fort penchant pour l'herméneutique, les religions à dogmes, un fort penchant au littéralisme. D'ailleurs, les religions à la fois de tradition et de dogmes, celles que l'on connaît le plus ici, sont souvent un habile mariage entre une herméneutique poussée et un littéralisme parfois bien basique!




*Si, par hasard, ce n'est pas le cas, affirmer une opinion fausse reflète-t-il l'exercice d'une pensée libre ?

Je ne vois aucun rapport entre les deux : affirmer une opinion fausse peut être aussi le reflet d'une pensée subie. Rabâcher quelque chose d’erroné que l'on a entendu, est-ce de la pensée libre?

De même Rabâcher quelque chose de juste que l'on a entendu, dénote t-il d'une pensée libre? d'une pensée acérée?

Encore plus, une pensée libre est-elle forcément "acérée"? Une "opinion fausse" est-elle forcément non-valable? Une opinion fausse dans un contexte "A" est-elle toujours erronée dans un contexte "B" ultérieur?

Cette opinion est qualifiée de "fausse" par rapport à quel jugement? et la pensée est qualifiée de "libre" par rapport à quelles influences?

Et finalement : une opinion peut-elle être "fausse"? Une pensée peut-elle vraiment être "libre"?


Dernière édition par Résistons le Ven 5 Oct 2012 - 8:27, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: les religions sont-elles "fondées sur le dogme" ?

Message par Résistons le Ven 5 Oct 2012 - 8:26

Benoît Montfort a écrit:

Pas du tout ! si l'on en croit l'histoire des religions, le dogme, selon la théologie qui l'a inventé, définit l'orthodoxie à savoir "l'opinion droite". Dans la définition canonique d'un dogme, il n'est nulle part question de vérité.

Je ne sais pas ce que tu appelles la définition canonique du dogme. Mais même Thomas d’Aquin le définit comme une fragmentation de la Vérité unique, fragmentation nécessaire à l’intellect humain pour saisir le Mystère de Dieu. La CTI (1990) le définit comme une doctrine dans laquelle l’Eglise propose de façon définitive une vérité révélée. Il est donc la vérité éternelle de Dieu qui se révèle, mais exprimée dans le langage temporel des hommes.

Revenir en haut Aller en bas

Re: les religions sont-elles "fondées sur le dogme" ?

Message par Résistons le Ven 5 Oct 2012 - 8:41

Benoît Montfort a écrit:la vérité scientifique (e.g. historique ou sociologique) n'existe pas ?

Je vais peut être t'étonner, mais à mon avis, si "une" vérité scientifique peut exister, "LA" vérité scientifique n'existe pas. Je ne sais même pas si elle PEUT exister!!!

La seule VÉRITÉ qui existe, est la vérité mathématique (tiens y avait longtemps) ... mais, attention! ce qui est vrai, n'est pas forcément réel. Les mathématiques ne sont finalement que des constructions VIRTUELLES mais VRAIES. On se rapproche virtuellement de la réalité, mais cela reste virtuel. Les mathématiques sont un outil de compréhension de la réalité, ils ne sont pas la réalité.

Les sciences qui se basent sur les mathématiques, héritent de ses propriétés de vérité intrinsèque. Mais elles héritent aussi des propriétés subjectives de l'observation, dont seuls les mathématiques sont affranchies! Une science peut donc être vraie, valide sans être conforme à la réalité observée (la théorie de la relativité qu'on expliquerait à Newton), et ne pas être valide tout en étant conforme à la réalité (la théorie de Newton)!

Revenir en haut Aller en bas

Re: les religions sont-elles "fondées sur le dogme" ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:02


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum