L'Etat doit-il protéger les sentiments des croyants ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'Etat doit-il protéger les sentiments des croyants ?

Message par Benoît Montfort le Lun 10 Sep 2012 - 7:06

Voyageur a écrit:
… ce qui me fait dire que la sotte assurance des « croyants-qui-réclament-le-respect-de-leurs-sentiments » est le fruit de leur amnésie !

Des précisions ? parce que, pour le moment, je vois bien la "sotte assurance" mais mons clairement la relation avec " leur amnésie"
Voyageur a écrit:
Le concile de Moscou de 1917 ne me semble qu’un emplâtre sur une jambe de bois !
Par exemple, quelles décisions de ce concile sont-elles superficielles et quelles décisions manque-t-il ?

Voyageur a écrit:Ce qui est « interne-au-christianisme » ne m’apparaît que semblable à ce qui est « interne-aux-cuisines ».

Je ne vois pas clairement le passage entre la réflexion interne à une église, à savoir une institution et l'extension "au christianisme", une nébuleuse ? Ce qui fait que la réduction du travail de l'église orthodoxe Russe en 1917 à ce que demanderaient les croyants russe d'aujourd'hui (en fait le patriarche Cyrille, à savoir un élément de la hiérarchie... et donc de l'opinion ds croyants, on ne sait rien) me semble un raccourci pour le moins osé et possiblement malveillant (vu "la sotte assurance", plus haut)



Voyageur a écrit:
En plaçant leur action dans une église, ces filles ont placé le problème pile-poil où il se trouve.

En quoi, précisément ? Parce que ces filles sont issues des revendication contre le sélections truquées et donc proprement ""société civile"
Voyageur a écrit:
La balle est maintenant dans le camp des « conciliaires-de-1917 » !

Je trouve qu’on ne les entend pas beaucoup murmurer …
… ne trouvez-vous pas ?

D'autant qu'ils sont tous morts dans les camps.... Je vois que vous n'avez pas suivi mon propos, qu'il vous a juste servi de tremplin pour placer vos objections aux christianisme en général en vous fichant pas mal des relations du pouvoir et du patriarcat de Moscou dans 3 époques différentes.

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Etat doit-il protéger les sentiments des croyants ?

Message par Benoît Montfort le Lun 10 Sep 2012 - 7:17

gargamel_79 a écrit:Bon, revenons au sujet...

Finalement le sentiment des croyants est-il raison d'état?


Non. Les sentiments des croyants sont invoqués par le pouvoir politique et la hiérarchie orthodoxe en lieu et place d'autres griefs qui auraient pu être plus validement invoqués. C’est un peu comme la criminalisation des manifs syndicales ou des manifs anti-OGM qu'on a vue se développer avec l'utilisation de la loi anti-casseurs.

Si la justice russe avait été indépendante du pouvoir, la police pouvait incriminer de "trouble à l'ordre public" ou de "trouble d'une cérémonie religieuse" et après quoi, la validité de la manif se discute devant le tribunal . par exemple, les faucheurs d'OGM ont été relaxés 3 fois sur 4.

Ici, la nature du délit a été choisie en fonction de la peine applicable et recherchée et les droits de la défense assez peu mis en oeuvre.

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Etat doit-il protéger les sentiments des croyants ?

Message par Chantra Chantrapa le Sam 31 Jan 2015 - 0:03

Salut.

Je passais par là...

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Etat doit-il protéger les sentiments des croyants ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:05


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum